Briet Lucien

 

Spaanse Pyreneeën en Sierra de Guara

 

Lucien Briet

Wil het toeval dat er tussen de namen Argonne en Aragon (zie www.etangs-belval-argonne.be) al niet veel verschil is, dan is het toeval nog veel groter als je ziet dat uitgerekend een Champenois, bovendien nog eens geboren in de rue de Flandre (Parijs), begin de 20° eeuw op ontdekking trok in de Spaanse Pyreneeën.

 

De fotografische platen op een muilezel geladen trok hij meerdere jaren door Aragon. Hij maakte er prachtige foto’s en noteerde nauwgezet alles wat hij zag.

 

Hij was niet alleen geïnteresseerd in geologie maar evenzeer in natuur en natuurbeleving:

 

Parmi les grandes scènes de la nature, je ne connais rien de supérieur à un défilé étroit et changeant, où coule un gave auquel on peut boire. Quel bonheur pour moi d’y errer, de m’y perdre, selon ma fantaisie, ramassant un caillou, cueillant une fleure, goûtant une baie sauvage, intéressé par chacune des particularités qu’il renferme, et mis à même d’en comprendre tout le charme et toute la poésie. Au sifflement du vent dans les crêtes, je préfère, pour ma part, la douce symphonie des feuilles agitées, et je ne sais quoi de devin me pénètre et m’émeut, quand , assis sur une vielle souche, je bivouaque en pleine clairière, devant un braisier qui pétille, au milieu des parois fantastiques, et avec un lambeau de ciel bien scintillant sut tout cela » (Dalzin p 40)

 

Geen wonder dat hij aan de basis ligt van het Nationaal Natuurpark van Ordesa, opgericht in 1918. Hij was de eerste die de nefaste invloed van de mens op het ecosysteem inschatte

 

Hij trok ook door de Guara:

 

Aucun chemin ne la traverse, sauf la piste muletière (…). Par compensation, en dépit de son air rébarbatif elle demeure sûre et honnête ; on peut la parcourir sans crainte: s’il y des loups, ils sont en petit nombre, et je crois savoir que les ours y ont été détruits depuis longtemps. Quant aux sangliers, ils pullulent parmi les fourrés » ‘Dalzin p 58)

 

 

 

 

 

 

 

uit Dalzin, 2007
uit Dalzin, 2007. Let op de steenbok!